Accueil

Solutions orientées vers les logiciels libres et les standards ouverts.

Des solutions moins coûteuses et plus universelles, pouvant être utilisées par tous.

Logiciels libres

Ce sont des logiciels dont le code source est ouvert et disponible à tous, ils peuvent être modifiés pour répondre à des besoins spécifiques.
De plus, ils ne coûtent rien en licence.
Un des exemples le plus courant est GNU/Linux, un des système d'exploitation les plus utilisés sur internet.
Mais ils en existent plein d'autres, allant des suites bureautiques aux navigateur web et lecteur de courriels en passant par les logiciels comptables.

Comme les logiciels libres sont souvent moins « gourmands » en ressources, ils permettent de prolonger la durée de vie utile des ordinateurs existants et même parfois de récupérer ceux qui auraient pris le chemin de la récupération.

Standards ouverts

Les standards ouverts permettent l’échange de données sans être obligé d'utiliser le même logiciel ou le même type d'ordinateur.
Un bon exemple est le format ODF qui permet d'utiliser des suites bureautiques différentes (Microsoft Office, LibreOffice, etc.) pour partager et modifier des documents.
Ce format est utilisé plusieurs pays et par l'OTAN.